Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets France Du 22 avril dernier à ce mardi 7 juin les cours du jus d’orange sont passés de 1,22 dollars par livre à 1,7 dollars par livre soit une hausse en quasi ligne droite de près de 40%. La raison principale de ce mouvement est la météorologie. Dans un premier temps ce sont les pluies intensives au Brésil, premier producteur de jus d’orange au monde, qui ont soutenu les cours. Depuis une semaine, ce sont les précipitations en Floride (les USA sont le second producteur) qui vont potentiellement abimer les plantes d’après Donald Keeney, spécialiste américain pour MDA Weather Services, basé dans le Maryland, qui ont engendré une seconde phase haussière (19% depuis mardi dernier). Toutefois graphiquement, les cours sont surachetés, la hausse a été rapide et une résistance majeure est en train d’être travaillée. La hausse pourrait donc connaître une pause, voire une consolidation à partir de ce seuil historique à 1,678 dollars par livre, datant d’avril 2014. Évolution du cours du CFD sur le jus d’orange en données journalières Source : CMC Markets, Plateforme Next Generation. Performances nettes au 07/06/2016. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Techniquement, les cours du jus d’orange sont neutres à long terme évoluant entre 1,04 et 1,7 dollars puis quatre ans. A court terme, la tendance est haussière, les cours sont sortis par le haut d’un triangle chartiste engendrant une accélération jusqu’à résistance. Le constat est simple : soit les cours arrivent à dépasser la résistance en question et un nouveau potentiel haussier pourrait se développer dans les semaines à venir, soit l’optimisme exacerbé atteint un paroxysme, les cours refluent sous résistance et un potentiel point haut de court terme prendrait forme.