Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets France Délaissé, massacré, décrié, le dollar néo-zélandais est passé de star, chouchou, premier de la classe en 2013 au statut de mauvais élève depuis la mi-2014 et plus particulièrement 2015. En effet, le dollar néo-zélandais contre le dollar américain a pâtit : - Du ralentissement de la Chine qui est un partenaire commercial de premier plan - D’un cycle de baisse de taux de la part de sa banque centrale - Du débouclage des positions de carry trade à cause de l’aversion sur les indices - D’un Dollar américain extrêmement fort - De la baisse des cours du lait dont le pays est fortement producteur Et toutes ces raisons ont entrainé une chute de 20% de la monnaie, le NZD aussi appelé Kiwi. Le pire pourrait-il être passé à court terme ? Telle est la raison de la rédaction de cet article, je me pose la question. D’autant plus lorsque je constate que les cours ont tenu le bas du range qu’ils travaillent depuis 1 mois alors que Janet Yellen a confirmé hier qu’elle allait surement monter les taux d’ici la fin 2015. NZDUSD en données quotidiennes Graphiquement, à court terme, la tendance est passée de baissière à neutre, premier élément nécessaire à l’inversion de tendance évoquée. Par la suite, si l’on souhaite entrevoir un rebond technique de moyen terme voire un retournement, il faudrait que le kiwi arrive à inscrire un plus haut plus haut que le précédent, c’est-à-dire s’extraire des 0.645/0.65 et donner des signaux haussiers clairs. En conclusion, une rupture par le haut du range ci-dessus serait à priori symptomatique d’un retournement haussier de court terme, la patience est de mise car la paire a déjà connu cette situation mais n’avait pas réussi à ce moment-là à donner le signal tant attendu. En cas de validation, l’objectif théorique par report de la hauteur du range à la hausse ressort à 0.67. Evidemment, une sortie par le bas serait synonyme de continuation de tendance. Suivez moi sur Twitter : @NCheron_CMC - Egalement @CMCMarkets_FR Clients et lecteurs, n’hésitez pas à nous faire des retours sur les analyses publiées, directement sur gestionclients@cmcmarkets.fr