Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets Depuis le pic de stress engendré par l’élection de Donald Trump le 9 novembre dernier les cours du métal jaune ont perdu 12%, passant de 1 338 dollars résistance clé datant de la fin du mois de septembre, aux 1 185 dollars, plus hauts d’octobre 2015 et potentiel support. L’or pâtit en effet du « Reflation trade » c’est-à-dire l’anticipation par les marchés d’une politique inflationniste de l’administration de Donald Trump. Qui dit inflation et hausses des taux longs dit que le métal précieux tant apprécié des investisseurs particuliers, pourrait continuer de souffrir dans les mois à venir, si tant est que le scénario anticipé par les opérateurs à l’heure actuelle se réalise. En effet, si Donald Trump ne confirmait pas les attentes désormais fortes sur son programme de dépenses, les taux et le dollar américain pourraient alors faire machine arrière. Pour résumer voici les facteurs qui pèsent sur les cours de ce métal précieux : - L’appétit pour le risque notable sur les indices boursiers américains fortement haussiers - La hausse des anticipations d’inflation qui rend l’or, produit sans rendement, moins attractif - La forte hausse du dollar américain, monnaie dans laquelle l’or est libellé Toutefois, cette baisse récente des cours ne pouvait-elle pas être anticipée ? Évolution du CFD sur l’or – Données mensuelles Source : CMC Markets, Plateforme Next Generation au 25/11/2016. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Graphiquement, à long terme, nous pouvons constater que les cours de l’or ont connu une ascension fulgurante entre 2000 et 2011. À la suite de ce marché haussier historique, un renversement baissier a pris forme et une tendance baissière mensuelle s’est développée depuis 2011. Or, lorsque nous étudions un graphique mensuel, nous notons qu’un canal baissier cadre les cours et que ces derniers ont échoué sous la borne haute, pour reprendre leur tendance naturelle, à la baisse. En d’autres termes, si les plus hauts récents venaient à être dépassés, à 1 340 dollars, un changement de polarité majeur pourrait avoir lieu et les acheteurs pourraient potentiellement reprendre la main. À contrario, la baisse pourrait se poursuivre en direction des plus bas de 2015 et qui sait, à terme, les casser. Évolution du CFD sur l’or – Données hebdomadaires Source : CMC Markets, Plateforme Next Generation au 25/11/2016. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. À moyen terme, en données hebdomadaires, nous pouvons clairement définir 2 périodes distinctes en 2016. Une hausse puissante au premier semestre, puis un retournement progressif à la baisse, suivi d’une accélération ces dernières semaines. Dans cette unité de temps, nous pouvons tout de même constater qu’un support a été atteint, à 1 185 dollars, plus hauts d’octobre 2015 devenus support potentiel. Le test de ce support intervient alors que le dollar américain, en forte hausse depuis trois semaines, donne des signes d’essoufflement (pas de retournement). En d’autres termes, en cas de tenue des 1 185 dollars en cours de clôture, un rebond technique ne serait pas inconcevable, en direction du seuil psychologique des 1 200 dollars, dans un premier temps. À contrario, sous les 1 185 dollars, le prochain support apparaît à 1 150 dollars, seuil travaillé à de nombreuses reprises en fin 2014 et début 2015. En effet, n’oublions pas de garder en tête que le graphique long terme reste particulièrement baissier et ce, jusqu’à nouvel ordre.