Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets France Chers traders, laissez-moi tout d’abord vous souhaiter de bonnes fêtes au cas où vous partiriez en vacances dans les séances à venir. Concernant ce lundi, la journée sera particulièrement calme puisque nous n’attendons qu’un indice de confiance des consommateurs en zone euro à 16H. Mardi, la séance sera animée par la publication de la dernière estimation du Produit Intérieur Brut américain (PIB US) attendue en baisse à 1,9% contre 2,1% précédemment ce qui pourrait peser un peu à moins d’une éventuelle bonne surprise. Nous noterons également les chiffres de ventes de logements existants à 16H qui devraient avoir de l’impact sur l’appétit pour le risque. Mercredi sera une journée sous le signe des chiffres canadiens avec le Produit Intérieur Brut PIB et les ventes au détail à 14H30. Au même moment, leurs homologues américains publieront les commandes de biens durables, puis à 16H les ventes de maisons neuves et enfin à 16H30 les stocks de pétrole. Jeudi (Noël) devrait être une journée très calme en termes de volatilité et de volumes. A 14H30 nous aurons les chiffres hebdomadaires du chômage américain et nous terminerons la séance par une éventuelle surprise sur les stocks de gaz naturel ! Ensuite, rendez-vous lundi suivant, le 28, pour une petite semaine calme également. Source : CMC Markets, Plateforme Next Generation – Calendrier Marchés Concernant les indices boursiers, l’absence de chiffres économiques majeurs devrait permettre aux opérateurs de tout de même prendre un peu de risque, réaliser des opérations de stock picking (chasse aux petits dossiers de fin d’année) et faire monter les indices progressivement, doucement, comme ils le font statistiquement lors de la 4ème semaine de décembre depuis 20 ans. On notera à propos du DAX (le plus dynamique des indices européens à l’heure actuelle depuis 1 semaine) que l’indice évolue en zone de neutralité mais qu’il ne lui manque qu’une encablure afin de retrouver une dynamique pleinement haussière et d’éventuellement revoir les 11 000 points et la moyenne mobile à 200 périodes (MM200) récemment délaissés. Source : CMC Markets, Plateforme Next Generation – 21/12/15