Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets Une fois n’est pas coutume le marché a été haussier lors de la 3ème semaine de décembre aussi appelée semaine du rallye de Noël (de par sa performance moyenne depuis 1994, 1,8% de hausse soit une des plus fortes de l’année). Aussi, l’indice allemand Dax, sous pression depuis le début du mois, comme c’est le cas habituellement (les 2 premières semaines de décembre sont statistiquement baissières), est passé de son support des 10 280 points à sa résistance des 10 730 points, en seulement trois séances. Du point bas de lundi 14 décembre 2015 au point haut de jeudi 17décembre 2015, le marché a enregistré un rallye haussier en ligne droite de 700 points, soit le même score qu’en 2014 à la même époque. Quid de la suite ? Fondamentalement, pas d’ombres au tableau pour cette fin d’année à priori, Grèce, Russie, Chine, ne sont plus des dossiers qui inquiètent à court terme. Seul bémol, le pétrole qui pèse tout de même sur la cote. Techniquement, la tendance est haussière à moyen et long terme mais la neutralité prévaut sur le court terme, tant que nous serons enfermés dans les bornes 10280 – 10 730. Seule une rupture de la résistance à 10 730 permettrait aux acheteurs de prendre de nouveau la main afin de se diriger vers le seuil psychologique des 11 000 points et la fameuse moyenne mobile à 200 périodes (MM200). Quant à la baisse, nous ne l’évoquons pas, car elle semble loin pour le moment. En effet, seule une rupture du support en clôture mettrait à mal la configuration en place, nous aurions alors le temps d’en reparler. En conclusion, la neutralité pourrait prévaloir en fin d’année, avec un biais haussier théoriquement propre aux dernières séances de l’année. Rien ne sert de prendre des risques inconsidérés, les séances à venir devraient être moins attractives, car historiquement, la volatilité et les volumes chutent drastiquement de jour en jour à partir du 20 décembre.