Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets France Tout comme la semaine passée, les marchés actions ont démarré celle-ci sur une note négative, avec un gap baissier et une performance dans le rouge de plus de 1.5%, la Grèce pesant encore et toujours sur le sentiment des investisseurs. Ce mardi, tout comme mardi dernier, les indices ont ouvert de nouveau avec des gaps baissiers pour une nouvelle fois toucher des supports et rebondir de 2% en séance. Le suite de la semaine sera-t-elle aussi positive que la précédente, telle est la question, c'est en tous cas une éventualité au vue des graphiques ci-dessous. Concernant l'actualité, nous assisterons au FOMC mercredi soir. A priori, la rhétorique devrait être semblable aux derniers meetings, l'économie américaine se reprend progressivement, les chiffres du chômage sont bons, une hausse de taux pourrait donc intervenir d'ici quelques trimestres...potentiellement à la fin de l'année mais rien de certain étant donné les variations des Fed Funds qui indiquent un jour septembre et le lendemain décembre. De ce fait, et sans changement clair de position de Janet Yellen, les marchés pourraient continuer de tenir, sans forcément monter certes, mais sans lâcher comme certains l'entrevoient. Par rapport à l'Eurogroupe de jeudi, rien n'est attendu par les investisseurs si ce n'est pléthore de commentaires sur la Grèce. Ces derniers ayant été catastrophiques et alarmistes au possible lors des dernières séances, on ne peut limite que faire mieux. Il ne serait guère étonnant que FMI, UE ou Grèce fasse un pas vers l'autre, afin que la saga grecque perdure encore et toujours. A ce sujet, tout signe de reprise des discussions serait un catalyseur positif sur les marchés et aurait certainement le même effet que mercredi dernier c'est à dire un boost de +1 à 2% sur les principaux indices. En d'autres termes, le pire pourrait-il être passé à court terme? Possiblement. Faut-il être très positif pour autant? Pas tant que la Grèce effrayera à priori. Avec des marchés aussi volatiles et parfois brusques, il est préférable de rester en permanence sur ses gardes sans pour autant céder ni à l'euphorie momentanée ni à un pessimisme exacerbé. Graphiquement, voici ce que donnent les indices leaders : SP500 vue hebdomadaire : haussier dans un canal, sur le fil du rasoir mais solide. Source: CMC Markets CAC40 vue journalier : Canal baissier, borne basse atteinte, réaction positive, rebond? Source: CMC Markets DAX : Même schéma tactique que son homologue français avec la volatilité qu'on lui connait Source: CMC Markets En conclusion, aucun signal baissier majeur n'a été donné aux USA pour le moment. Les indices européens profitent de frayeurs passagères pour consolider le mouvement haussier historique de début d'année. Nous sommes à la croisée des chemins entre consolidation et correction, l'élément manquant à la seconde option étant une hausse de l'aversion au risque forte, pas encore constatée pour l'instant. Suivez moi sur Twitter : @NCheron_CMC Egalement @CMCMarkets_FR Clients et lecteurs, n’hésitez pas à nous faire des retours sur les analyses publiées, directement sur gestionclients@cmcmarkets.fr